Fro zum Commissariat de Police

Monsieur le Président,
Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaiterions poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure au sujet de la restructuration des commissariats de proximité.
Le weekend dernier une mère se trouvant chez elle avec ses deux petits enfants a été attaquée par deux cambrioleurs dans sa maison à Hesperange. Au cours de l’interpellation au sujet de la situation sécuritaire au Luxembourg du 19 janvier 2017, Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure a précisé qu’une restructuration des commissariats de proximité dans le cadre de la réforme territoriale de la Police grand-ducale devrait engendrer plus de présence
de la police sur le terrain et un meilleur service dans l’intérêt des citoyens.
Sachant que le commissariat de proximité d’Hesperange a du être temporairement fermé à plusieurs reprises faute d’un manque de personnel, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure.
• Dans le cadre de la réforme territoriale de la Police grand-ducale est-il prévu de doter
le commissariat de police d’Hesperange de personnel supplémentaire ?
• Monsieur le Ministre envisage-t-il d’assurer une présence policière sur le territoire de
la commune d’Hesperange de 08h00 à 22h00 ?
• Monsieur le Ministre peut-il nous informer, le cas échéant, s’il envisage d’assurer une
permanence dans le commissariat avec au moins deux policiers et des patrouilles sur le
terrain et ceci le matin et le soir afin de garantir une présence sécuritaire et préventive
et d’accroître la rapidité d’intervention ?
Nous vous prions d’agréer. Monsieur le Président, l’expression de notre très haute
considération.
Marc Lies, Diane Adehm

Réponse de Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure Etienne SCHNEIDER à la question parlementaire
n°2711 du 30 janvier 2017 des honorables députés Diane ADEHM et Marc LIES.
Le commissariat de proximité de Hesperange, qui fait actuellement partie de la circonscription régionale de
Luxembourg, fonctionne du lundi au vendredi de 08.00 à 12.00 heures et de 14.00 à 18.00 heures et, en cas
de manifestations sportives, culturelles ou autres, également le weekend. Les interventions et les urgences
sur le territoire de la commune de Hesperange sont assurées par le centre d’intervention de Luxembourg qui
fonctionne 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Le commissariat de proximité de Hesperange et le centre
d’intervention de Luxembourg travaillent ainsi de manière complémentaire.
Dans le cadre de la réforme territoriale de la Police grand-ducale, la Police a proposé un certain nombre de
mesures destinées à adapter les structures de façon à améliorer la qualité du service offert au citoyen et de
rendre la présence policière plus efficace. Parmi ces mesures figure un nouveau concept de commissariats
qui fonctionnent à 2 roulements, du lundi au vendredi de 07.00 à 21.00 heures.
Ces commissariats sont créés par le regroupement de commissariats sur base d’une analyse objective fondée
sur la charge de travail, la criminalité, la présence sur le terrain, la densité de la population, la superficie, les
infrastructures existantes, le rayon d’action et un service équitable pour tous les citoyens.
Sur base de cette analyse, il n’est prévu à l’heure actuelle de renforcer l’effectif du commissariat de
Hesperange ou de le regrouper avec un autre commissariat. Il est envisagé, à moyen terme et en fonction
des ressources disponibles qui, échet-il de rappeler, sont affectées en priorité en des lieux plus sensibles, de
faire fonctionner le commissariat de Hesperange à 2 roulements. Par ailleurs, la création d’une région de
police Luxembourg-Capitale, qui ne sera compétente que pour les communes de Luxembourg et de
Hesperange, aura directement pour effet d’augmenter le nombre de patrouilles disponibles sur le territoire
de la commune de Hesperange.
Je tiens finalement à préciser que les faits auxquels font référence les honorables Députés, ont été déclarés
à la Police par la victime à 00.15 heures. Dès lors, même si le commissariat de Hesperange fonctionnait à 2
roulements, l’intervention aurait été prise en charge par le centre d’intervention de Luxembourg.